dimanche 11 mai 2008

Défense de l'Aveyron : j'te défonce ton frigo !

Kamini fait des émules. Très bon (même si la fin du clip est un peu... glauque).

Entendu aux Férias de Vic (merci à Degref').

Maj 14/05 : les paroles !

Oh DOoUuZE
Chez nous ça traîne pas dans les caves, à chercher à faire de l’or
Ça squatte avec du pain dans les grottes de Roquefort
Sa Majesté le Papillon, le Baragnaude et tous ses cousins
Bienvenue chez le 4P, adepte de daube et de sauce au vin
Chez nous..., y a pas de braquages pour toucher la monnaie
Y a juste du braconnage de la truite saumonée.
Ici y a pas de mecs cagoulés, juste quelques uns qui cabourdèje
qui mattent deux - trois poulets en se prenant pour les rois de la pègre
Notre cartel est au Roquefort, ce que Médélin est à la coke, vieux.
Il dessert le monde entier avec son from-ton blanc et bleu.
On a les gants en cuir de Millau, probablement le meilleur agneau,
On a le pont le plus haut
d’Europe, et certainement le meilleur hip-hop.
Bienvenue dans l’Aveyron, bienvenue chez nous compagnon.
C’est en toute confiance, qu’on use le rap et son essence
Pour encenser le département, et y faire allégeance.
REFRAIN :
J’aime le melsat et la poitrine farcie,
... Aveyron mon pays.
Moi j’aime le tripou et le flambadou,
tout ça me rend fou.
J’aime la saucisse avec de l’aligot,
j’te défonce ton frigo !
Moi j’aime les boites de pâté au Roquefort,
Le 12 est hardcore !!
===
Dans le sud du département, le hobby c’est l’élevage de brebis,
Après le dépeçage, on en fait des habits
Oh reste, New-York, garçon, mon casque est en fourrure de mouton
Dans les années 70, y a eu une vague d’immigration
Des chevelus barbus fumeurs de joints, grosse consommation
Combien en reste-t-il de la deuxième génération ?
On s'improvise pas du bled, c'est dans le gène de la nation
Certains ont obtenu leurs papiers pour rester au pays
A la seule condition de fabriquer ... des bons produits
Je crois qu’il est l’heure de rendre hommage à cette vague hippie
Big UP aux producteurs de fromage, et de vrais baguépis.
As-tu entendu parler du FLA ,
Front de Libération de l'Aveyron, tatoué sur mon bras ?
C'est vrai qu'on pose pas de bombe pour faire peur à l'état,
mais celui que t'entends milite depuis que sa mère l'allaita
REFRAIN
On t’accueille cet été pour les fêtes de nos villages
Rendez-vous collègue sur le comptoir en bois (bois)
Pas d’hésitation Ricard 51, de toute façon ça se boit (boit)
Tout lemonde a ses boules, son mètre et son titoulet
Soleil de plomb, le chaud, ambiance bal-musette
Concours de pétanque à la sablette,
Attention panorama du Larzac, je te jure ça pète !
C’est la cour des miracles
Sur les boulodromes des villages, des personnages à part
Qui marquent l’histoire d’un canton
C’est pour ne pas les oublier que nous chantons l’Aveyron
Eh bien viens boire l'apéro, allez té c'est cool l'anis (nis)
Evite de te faire écraser par un faux fan d'Auriol ou d'Olivier Panis (nis)
Qu’est-ce qu’on est bien dans ces collines au sud du ZE DOU
On pèse plus que tu ne le crois, je te parie une boite de tripoux
La mafia tient les brasseries dans l’ensemble de Paris
On s’entraide autant que les bagnards à Montreuil Seine-Saint Denis

3 commentaires:

Marjorie a dit…

c'est un peu dégueu la fin... fais gaffe à des plumes canard...

Anonyme a dit…

bon homage a ce departement que j'adorre tellement vrai

Anonyme a dit…

vivie le fla